Selon les données de la Société flamande pour l'environnement (VMM), le niveau d'eau dans le bassin du Démer reste très élevé, notamment près des réservoirs de Schulensbroek et Webbekomsbroek. La situation dans le Démer reste donc toujours critique jeudi. Les niveaux d'eau dans le bassin du Démer continuent de descendre lentement, avec une baisse ces derniers jours de 30 à 50 centimètres. Les niveaux ont déjà principalement baissé sur les parties supérieures et latérales du bassin. Malgré les perturbations attendues en Flandre pour le weekend et le début de la semaine prochaine, aucune nouvelle inondation critique n'est à prévoir sur les cours d'eau non-navigables.

Cependant, la situation reste critique sur la partie navigable du Démer, où les niveaux d'eau très élevés provoquent des débordements de digue en plusieurs endroits. Le niveau baisse très lentement à Zichem, alors qu'il s'est stabilisé à Testelt. Plus loin en aval (par exemple à Aarschot), les niveaux peuvent encore augmenter lentement. Sur ce tronçon du Démer, les seuils d'alerte et de réveil continueront donc à être dépassés jusqu'à la fin du week-end. L'impact des précipitations prévues pour le week-end est encore très difficile à estimer.

A Hulshout, le niveau de la Grande Nèthe continue de baisser lentement. Les précipitations du week-end pourraient à nouveau provoquer une hausse limitée, qui dépassera le niveau de pré-alerte.

Le débit de la Senne a également baissé à Leeuw-Saint-Pierre et se stabilisera samedi. En raison des précipitations attendues le weekend, une hausse limitée reste possible, mais il n'est pas prévu que le seuil de pré-alerte soit à nouveau atteint.