Belgique

Le nombre de régularisations de personnes sans-papiers a diminué l'an passé d'un quart par rapport à 2013, a indiqué vendredi le secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration, Theo Francken. Les régularisations pour raisons humanitaires se sont considérablement réduites tandis que le nombre de régularisations pour raisons médicales a doublé. En 2014, 680 personnes ont été régularisées pour raisons humanitaires contre 1.131 en 2013. Le nombre de régularisations pour raisons médicales est quant à lui passé de 148 à 295 l'an passé. On recense également une vingtaine de régularisations pour "circonstances exceptionnelles".

Le nombre total de régularisations est passé de 1.336 en 2013 à 994 l'an passé et le nombre de dossiers examinés de 23.500 à 14.000.

Le secrétaire d'Etat attribue cette diminution à la baisse de la migration économique en provenance des Balkans et les demandes d'asile qui s'en suivaient et aux procédures plus rapides mises en place.