Les animaux avaient été retrouvés blessés sur la plage et accueillis au sein du parc aquatique. Ils y ont été soignés et sont désormais rétablis. L'un d'eux souffrait d'une blessure au cou causée par un filet de pêche. "Nous voyons de plus en plus de phoques présentant des coupures à cause de filets de pêche ou de déchets", déplore Michelle Hoeneveld, general manager du Sea Life Blankenberge. "Nous accueillons trois autres phoques souffrant de telles blessures. Deux d'entre eux sont en très mauvais état et avaient besoin de points de suture."