La majorité a voté en faveur du texte. Le cdH s'est abstenu et le PTB a voté contre. "C'est une mesure anti-démocratique qui ne fonctionne pas. Elle divise alors qu'on a au contraire besoin de faire société", a notamment justifié la députée d'extrême gauche Laure Lekane.

Lundi, le gouvernement régional avait confirmé sa décision de prolonger l'utilisation du CST en Wallonie pour une période de trois mois supplémentaires, jusqu'au 15 avril 2022 inclus, "compte tenu de la situation épidémiologique actuelle et du nombre croissant de contaminations".