L'infraction a été constatée le 13 juin 2021 à Tervuren, où Laurent habite. L'affaire devait être entendue le 4 mars 2022 mais avait été reportée à la demande du prince. "Habituellement, dans un tel cas, un prévenu s'en tire avec une amende", explique la juge de police Sophie Lodewyckx. Mais cela dépend depuis combien de temps l'attestation est périmée et s'il y a eu des précédents. La sanction peut aller jusqu'à 80.000 euros ou consister en une peine de prison allant de huit jours à trois mois.