Belgique Le frère du roi est, une fois de plus, revenu sur les blessures de son enfance et de son adolescence dans une interview accordée au site d'information Politico.

Lors de cet entretien, le prince Laurent s'est exprimé sur le conflit qui l'oppose à l'Etat dans l'affaire des fonds libyens. Il clame ainsi son droit de récupérer 50 millions d'euros, toujours bloqués malgré une décision judiciaire favorable, "pour assurer le fonctionnement de mes bureaux", explique-t-il.

En outre, s'il affirme que les relations avec son aîné sont "bien meilleures maintenant", il revient sur le moment difficile que fut son enfance. "Les enfants ne comprennent pas cela", affirme-t-il lors d'une interview téléphonique avec le média. "Si vous avez un grand frère et que vous voyez qu'il est traité différemment, vous vous poseriez de nombreuses questions."

Un sujet qui revient souvent dans le chef du second fils d'Albert II et Paola, et dont on n'a sans doute pas encore fini de parler...