Vendredi matin, soit bien avant les décisions prises par la Wallonie et la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) en soirée, le ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke avait évoqué la "tempête virale" à laquelle on faisait face. "Il faut former un barrage de 11 millions de personnes et faire en sorte qu’il ne rompe pas."

Pour que l’épidémie cesse, ce ne sont pourtant que cinq mesurettes qui ont été prises par le fédéral, pour l’ensemble du pays.

1. Sport

Tous les matchs professionnels se dérouleront à huis clos. En amateur, les compétitions adultes sont reportées. Les entraînements pourront toujours avoir lieu avec distanciation physique. Les compétitions chez les moins de 18 ans sont maintenues, sans public, à l’exception d’un proche maximum par enfant. À noter qu’en FWB, toutes les compétitions sportives amateurs ainsi que les entraînements sont suspendus pour les + 12 ans. En salle, les activités sont maintenues si la distance d’1,5mètre est respectée. Les sports de contact (judo, etc.) sont toutefois autorisés pour les - 12 ans. Les piscines restent accessibles.

2. Universités et hautes écoles

Le passage au code orange est entériné. Cela signifie un maximum de 20 % des élèves dans les classes et auditoires. Hier soir, la FWB allait plus loin en suspendant les cours en présentiel dans les hautes écoles et universités francophones.

3. Culture et associatif

Les activités en salle sont maintenues avec respect de la distance physique (1,5 m) et port du masque.

4. Extrascolaire

Les stages avec nuitées sont interdits sauf pour les - 12 ans. Ils ne sont autorisés pour les + 12 ans que pour plus de 4 nuitées successives.

5. Parcs d’attractions et animaliers

Les parcs d’attractions sont fermés. Les parcs animaliers restent ouverts sauf leurs espaces intérieurs.