Les mesures décidées lors du comité de concertation de mercredi sont le fruit d’une recherche délicate d’équilibre destinée entre autres à permettre un retour de tous les élèves à l’école après les vacances de Noël, a expliqué le ministre-président de la Fédération Wallonie Bruxelles Pierre-Yves Jeholet à l’occasion de la conférence de presse qui a suivi le comité. “Les mesures que l’on prend aujourd’hui nous permettront d’ouvrir les écoles et de revenir pour tous les enfants, étudiants et élèves à 100 % en présentiel en maternelle, primaire et secondaire. C’est un élément très important pour l’apprentissage des enfants mais aussi pour leurs besoins de contacts, pour la cohésion sociale. Dans l’enseignement supérieur, les ministres continueront avec l’ensemble des établissements à pouvoir organiser les examens comme c’était prévu, mais aussi le retour des cours”.

Le port du masque à partir de six ans sera par contre toujours d’actualité à la rentrée. Toutes les règles imposées lors du comité de concertation du 3 décembre dernier, avant la fermeture des classes seront toujours valables à l’exception de l’hybridation. Sont concernés : le port du masque à partir de la première primaire et la fermeture des classes si deux cas positifs sont déclarés.

Un nouveau comité de concertation se réunira au début du mois de janvier afin de valider les modalités de la rentrée.