Après les terrasses le 8 mai, le secteur Horeca va pouvoir complètement rouvrir le 9 juin, moyennant le respect de plusieurs mesures sanitaires. D'autres secteurs voient eux aussi le bout du tunnel, comme les forains, les casinos, les bowlings, les salles de fitness, ... Une nouvelle accueillie avec soulagement par le SNI, le Syndicat Neutre pour Indépendants. "Le 9 juin sera la date clé pour eux et une étape vers une vie normale", se félicite-t-il.

"Il faut également se réjouir que le secteur de l'événementiel puisse enfin recommencer à planifier concrètement des événements. Une décision importante a également été prise pour les commerces: le fait de pouvoir faire du shopping à partir de début juillet avec autant de personnes que l'on veut est important à l'approche de la période cruciale des soldes d’été", poursuit le SNI.

Le Syndicat Neutre pour Indépendants s'interroge tout de même sur la date du 9 juin, "un choix bizarre", et voyait plutôt le 5 juin, qui tombe un samedi, comme une date plus logique. 

Et la distinction entre intérieur et extérieur, pour l'Horeca, ne fait pas non plus l'unanimité. Pour rappel, les salles devront fermer à 22h, contre 23h30 pour les terrasses.  "Il est très étrange que l'heure de fermeture des espaces intérieurs soit elle fixée à 22 heures. Pourquoi a-t-on fait une distinction ici ? Quelle est la logique ?" s’interroge le SNI. "Cela va provoquer beaucoup de problèmes et de la confusion. L’exploitant horeca risque d'en être à nouveau la victime et devra peut-être faire la police, ce qui n’est pas de son ressort".