Le football professionnel est une de rares activités sportives qui a pu continuer malgré la crise sanitaire. Par souci d’argent diront certains, tandis que d’autres évoqueront l’opportunité pour les supporters coincés chez eux de pouvoir profiter un minimum de leur sport favori. Car le football a un rôle social, et le Sporting de Charleroi veut insister dessus. Du 11 au 17 juillet, le stade du Pays de Charleroi deviendra un centre de vaccination ouvert aux Carolos, mais aussi à n’importe quel Wallon. Le stade du Standard de Liège ouvrira lui aussi plusieurs lignes de vaccination (lire encadré ci-contre). "Cela fait pas mal de temps que cela trottait dans ma tête et il y avait déjà eu des discussions au niveau de la Pro League pour qu’on joue un rôle dans la campagne de vaccinatio n, explique Mehdi Bayat, administrateur délégué du Sporting de Charleroi. Le but, c’est d’utiliser le football et l’aura qu’il y a autour pour toucher une cible particulière de la population qui n’a pas forcément accès à tous les canaux de communication. Nous voulons aider à atteindre l’immunité pour retrouver une vie normale."

Car le retour à la vie normale, c’est aussi le retour des supporters dans les stades. "On sait très bien que pour remplir notre stade, il faudra que la vaccination accélère. Cela fait un mois qu’on travaille activement sur ce projet de centre de vaccination dans notre stade. Avant cela, ce n’était pas possible vu les problèmes de disponibilités des vaccins."

Mais qui dit vaccin au stade ne dit pas non plus rencontre avec les joueurs ou fan day. "C’est le lieu qui va faire la différence avec un autre centre de vaccination, mais aussi la possibilité de venir sans rendez-vous. Une seconde semaine sera organisée en août pour les secondes doses, mais on ne peut pas encore imaginer de venir se faire vacciner avant d’aller voir un match, sourit-il. Mais à l’avenir, pourquoi pas ? Tout le monde à un rôle à jouer et on doit tout faire pour arriver à cette immunité collective. Venir se faire vacciner au Sporting, cela peut peut-être rassurer certains supporters qui seront en terrain connu."

Outre le club de foot, la Ville de Charleroi est aussi partie prenante du projet, comme la délégation générale Covid-19 de la Région wallonne. À sa tête, Lambert Stamatakis. "On a vu l’initiative qui avait eu lieu du côté de Soignies avec ce marathon pour la vaccination qui avait été organisé par différents clubs sportifs et qui avait permis de vacciner plus de 6 000 personnes. C’était le bon moment pour le faire à Charleroi et au Standard, en collaboration aussi avec l’ACFF", indique-t-il.

Concrètement, 8 000 doses de vaccin seront disponibles durant cette semaine spéciale, 7 000 de Pfizer et 1 000 de Johnson&Johnson. "Si le succès est au rendez-vous, nous pourrons augmenter le nombre de dose", prévient le médecin. Les vaccins se feront en dessous de la tribune 4 du stade du Pays de Charleroi. Tous les habitants de la région pourront s’inscrire et prendre rendez-vous, mais n’importe quel Wallon pourra venir sans rendez-vous. L’ACFF, de son côté, contactera les clubs de la région qui auront pour mission de sensibiliser leurs membres et toucher ceux qui hésitent encore à se faire vacciner, ou qui n’en ont pas eu l’occasion.

Se faire vacciner dans les stades ? Les détails

Standard de Liège

Dans l’espace VIP. Ouverture du lundi 5/7 au samedi 10/7 inclus en 1re dose. Ouverture en 2nde dose du lundi 26/7 au samedi 31/7 inclus. Le lundi de 10 h à 19 h 30, du mardi au vendredi de 8 h 30 à 19 h 30 et le samedi de 8 h 30 à 16 h. Au moins une sans RDV.

Sporting de Charleroi

Sous la tribune T4. Ouverture du dimanche 11/7 au lundi 17/7 inclus. (Et semaine du 2/8 au 7/8 au stade de Charleroi, avec possibilité de 2e dose au CEME jusqu’au 21/8). De 9 h à 18 h, sauf le dimanche 11 et le samedi 17 : de 9 h à 16 h. Une ligne sans RDV.