25 activistes entendaient protester parce que le bourgmestre non nommé Damien Thiéry avait présidé le conseil communal

Donnez-nous votre avis

BRUXELLES Quelque 25 activistes du Taal Aktie Komitee (TAK) ont muré lundi soir la porte d'entrée de la maison communale de Linkebeek et inscrit sur ce mur "Stop het circus", annoncent le groupuscule flamingant d'une part et le FDF d'autre part.

Damien Thiéry, le bourgmestre non nommé par le ministre flamand des Affaires intérieures, avait présidé quelques heures auparavant le conseil communal. "En ce qui nous concerne, c'était le dernier, d'où le mur. Il est grand temps que le ministre Marino Keulen rejette les candidatures de Thiéry et co, qui lui ont tout de même été présenté il y a déjà trois semaines", indique le TAK.

Le TAK précise que ses militants ont oeuvré déguisés en "Mega Mindy", sorte de "superwoman" flamande appréciée par les enfants dans le Nord du pays. Il affirme aussi avoir placardé sur la maison communale des affiches avec le slogan " "Faciliteiten weg ermee". .

Les militants du TAK s'étaient éclipsés avant l'arrivée de la police.

© La Dernière Heure 2008