La pièce de théâtre "Jonathan" sera vue au cours des deux prochaines semaines par des spectateurs qui subiront un test rapide et seront assis dans une pièce ventilée en continu. Par la suite, un essai similaire aura également lieu à la Toneelhuis d'Anvers. Lundi et mardi, les deux premières représentations tests commenceront en guise de répétition générale. La salle ne sera pas encore remplie de vrais spectateurs, mais de professionnels invités, acteurs, programmateurs, personnel interne et journalistes.

Mercredi, le vrai travail commence, car la salle sera remplie à 20%. Il y aura alors un total de 100 spectateurs, ce qui correspond aux mesures de distance les plus strictes qui s'appliquaient lors de la réouverture après le premier déconfinement, l'été dernier. Ce test sera répété jeudi et vendredi.

Si la qualité de l'air mesurée donne de bons résultats, le nombre de participants sera encore augmenté la semaine d'après. Le mardi 4 mai, la salle sera remplie à 40%, et le jeudi 6 mai et le samedi 8 mai, elle sera remplie à 50%. Mais si la surveillance de la qualité de l'air montre qu'il y a risque de propagation du virus, il n'y aura pas de nouvelle révision à la hausse.

Les spectateurs pourront se rendre dans une tente située dans la cour du KVS pour un test rapide. Si le test est négatif, ils peuvent assister au spectacle et la semaine suivante, ils devront subir un deuxième test PCR. L'accueil du public quant à l'opportunité d'assister à une soirée de théâtre avec des mesures sanitaires sera également analysé.