Belgique
Pour Sander Loones, on devrait plutôt parler de côte "flamande" et non de côte "belge". 

Celui qui tirait la liste N-VA à la Chambre en Flandre Occidentale s'est exprimé sur Twitter ce samedi.  Une prise de parole qui n'a pas plu à tout le monde. Sander Loones a publié une capture d'écran d'un article ayant pour titre "Elections 2019: les partis nationalistes cartonnent à la côte belge", sauf que ce dernier a barré le terme "belge" pour le remplacer par l'adjectif "flamande". " Bienvenue à la côte flamande", écrit-il en ajoutant un coeur jaune (couleur des nationalistes qui ont fait de bons résultats dans cette partie du pays). 



Une appropriation qui ne passe pas. Plusieurs personnes ont vivement réagi au tweet de l'ancien ministre de la Défense. " Il ne faudra pas se plaindre quand les wallons iront tous en France, l'économie 'flamande' se portera mal mais bon", peut-on notamment lire sur Twitter. " Ca va faire plaisir aux commerçants de Koksijde!!! Proficiat", critique un autre. 

À la côte, la N-VA et le Vlaams Belang ont remporté tous deux des scores élevés. Des résultats qui font craindre un désintérêt des touristes wallons pour le littoral belge qui n'a cependant pas été constaté pout le moment, loin de là.