Dans une émission de la VRT, le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke, est resté très prudent: "Même si les résultats de la recherche se confirment, il faut regarder les faits. Cela prend des mois avant qu’un vaccin n’arrive sur le marché. C’est un processus particulièrement complexe. Ce n’est pas juste une pilule qu’on va chercher chez le pharmacien". 

Néanmoins, il y a quand même bon espoir de voir arriver ce vaccin dans notre royaume pour le printemps "Cela se pourrait, mais vous ne m’entendrez pas le dire. Nous allons encore devoir faire ensemble de gros efforts pour vaincre le virus sans ce vaccin. Nous traverserons un hiver très difficile", confie-t-il encore à la télévision néerlandophone. 

Mais pour obtenir ce tant attendu vaccin, la Belgique ne pourra pas faire cavalier seul et devra suivre la stratégie de l'Union européenne, comme l'annonce la RTBF. En septembre, la commission a d'ailleurs conclu un accord avec la société allemande BioNTech pour pouvoir commander 200 millions de doses de vaccin, avec une option pour 100 millions de doses supplémentaires. 

C'est ensuite que les états membres pourront commander, auprès de la Commission, des vaccins qui auront été contrôlés par l'Agence européenne du médicament. "Nous recevrons normalement vendredi des informations de la Commission, ce qui nous donnera en principe cinq jours ouvrables pour décider si nous voulons aussi commander des vaccins",  détaille Frank Vandenbroucke.

L'Europe s'intéresse aussi à d'autres vaccins. Ces derniers sont élaborés par les firmes Johnson&Johnson, Sanofi-GSK, CureVac, BioNtech, Moderna ou encore AstraZeneca pour au total, bénéficier de près d'un milliard et demi de doses. "La Belgique est déjà inscrite via la Commission européenne pour acquérir des doses des vaccins élaborés par AstraZeneca et Johnson & Johnson, en plus d’une autre possibilité avec Sanofi-GSK", annoncent nos confrères. 

Lorsque le vaccin sera disponible en Belgique, la priorité sera donnée aux personnes âgées, au personnel travaillant dans le domaine de la Santé et aux personnes à haut risque.