Le gouvernement a désigné mardi le vice-amiral Michel Hofman comme prochain chef de la Défense (Chod) pour succéder le 10 juillet prochain à l'actuel "patron" de l'armée, le général Marc Compernol, qui partira à la retraite le mois prochain, a annoncé le ministre de la Défense et des Affaires étrangères, Philippe Goffin.

L'amiral Hofman, 59 ans, est un marin à la riche expérience opérationnelle et internationale, a expliqué le ministre devant la commission de la défense nationale de la Chambre.

Seul francophone d'un trio de trois candidats, il est depuis juin 2017 vice-chef de la Défense (vice-Chod), ce qui en fait le "numéro deux" officiel des forces armées. Il avait auparavant commandé la Marine de 2015 à 2017.

Le conseil des ministres l'a préféré à deux autres officiers "trois étoiles" originaires de la composante Air, le lieutenant-général aviateur Claude Van de Voorde et le lieutenant-général d'aviation Jan Hennes, un ingénieur proche de l'âge de la retraite.