L'Agence régionale santé (ARS) a alerté dimanche sur la circulation "très préoccupante" du Covid-19 dans le village naturiste du Cap d'Agde situé dans l'Hérault en France, après avoir enregistré "près de 30% de cas positifs" sur une seule journée cette semaine.

Parmi les personnes volontaires pour un dépistage à Agde, le taux de cas positifs chez les personnes ayant fréquenté le village naturiste est quatre fois plus élevé que celui des personnes ayant séjourné dans la ville d'Agde sans fréquenter ce village.

L'ARS appelle à un "strict respect des mesures de prévention et de tous les gestes barrières" au sein de cette station balnéaire. De nouvelles opérations de dépistage ont eu lieu ce lundi matin.

"On n'y va pas pour jouer aux cartes"

Temple du libertinage, le Cap d'Agde peine à contrôler l'épidémie. "Il n'y a aucun geste barrière possible", indiquaient des touristes présents sur place à nos confrères de France 3. "Le soir, on est tous collés les uns aux autres. Il faut être honnête, c’est un lieu de rencontre plutôt qu’autre chose. On n’y va pas pour jouer aux cartes".