Belgique

Lors de la réunion du bureau élargi qui s'est tenue au Parlement wallon, le MR et le CDH ont obtenu de reporter la séance plénière prévue cet après-midi. Une séance durant laquelle la réforme APE (Aides à la Promotion de l’Emploi : voir les détails ici) devait être votée.

Le député wallon et président du CDH, Maxime Prévot, est actuellement en vacances en Laponie pour un trail de 100 kilomètres en une semaine. Il était donc ce mardi dans l’incapacité de rentrer pour participer au vote. Or, ce mercredi, on apprenait que les deux députés wallons qui ont rallié les listes Destexhe allaient s’abstenir. Une situation qui mettrait la majorité en possibilité de faire voter le texte par 37 voix contre 36. Si Maxime Prévot n’est pas là, un vote 36 voix contre 36 provoquerait un rejet du texte.

"Reporter la séance plénière est un scandale, un déni de démocratie", a ainsi réagi le chef de groupe socialiste Pierre-Yves Dermagne. "Si le MR et le cdH actent qu'ils ne sont plus en majorité, ils doivent en tirer les conséquences et passer an affaires courantes. C'était le risque - connu - d'une majorité à un siège. Aujourd'hui, on ne peut que constater l'échec d'un modèle, d'une manière d'exercer le pouvoir", a-t-il poursuivi. "Il est insensé que le gouvernement empêche le parlement de travailler. Un report de la séance plénière est inacceptable dans une démocratie", a renchéri le chef de groupe Ecolo Stéphane Hazée.