Belgique L’ex-CEO de Nethys est enfin sorti de sa réserve. Il est revenu sur l’affaire dans différents médias.

Il reconnaît que sa plus grande faute dans toute cette affaire Nethys, c’est "un manque de communication". Stéphane Moreau, ex-CEO de Nethys s’est plus exprimé ces trois derniers jours (Sudpresse et RTL-TVI) que durant ces trois dernières années. C’est un fait. Il s’exprime, c’est très bien. Mais pour dire quoi ? Pour se défendre tout d’abord.

Il affirme avoir créé de l’emploi et de la valeur. Ce qui est vrai, il oublie cependant de préciser qu’avec la sortie de Resa du giron de Nethys, le futur de la structure pourrait être moins rose. Il dit aussi qu’il a développé l’initiative industrielle publique en région liégeoise avec l’appui du monde politique ? C’est encore vrai.

(...)