Le nombre d'accidents avec blessés ou tués a baissé d'1,4% au cours du 1er trimestre 2016 par rapport à la même période de 2015, ressort-il du dernier baromètre de la sécurité routière de l'IBSR, publié mercredi. On a ainsi dénombré 130 accidents corporels en moins durant les trois premiers mois de l'année. L'Institut relève toutefois une hausse préoccupante du nombre de tués dans les accidents avec un camion.

Le nombre de tués sur place a stagné sur les routes belges au cours des trois premiers mois de cette année, avec 134 tués sur place au lieu de 133 au 1er trimestre 2015 (+0,8%). En revanche, tant le nombre de blessés (de 11.659 à 11.279, soit -3,3%) que le nombre d'accidents (de 8.999 à 8.869, soit -1,4%) sont en (légère) baisse en ce début 2016. Une diminution toutefois insuffisante pour améliorer le record à la baisse du 1er trimestre 2013, note l'IBSR. La situation en la matière est contrastée entre les Régions. Il y a ainsi plus de tués en Wallonie (63 au lieu de 52), alors que ce chiffre baisse tant en Région bruxelloise (2 au lieu de 6) qu'en Flandre (69 au lieu de 75). Il y a en outre moins d'accidents et de blessés en Wallonie et en Flandre. La baisse est respectivement de -2,6% et -2,9% au sud du pays, pour -1,3% et -3,4% au nord. Le constat est différent au sein de la Région de Bruxelles-Capitale, où le nombre d'accidents a augmenté de 1,2%, mais celui de blessés a diminué de 3,6%. Dans le détail, l'augmentation du nombre de tués en Wallonie a concerné les provinces de Liège (+5), du Brabant wallon (+4) et du Hainaut (+2). 

Les accidents sont par contre moins fréquents dans la province de Liège, ce qui signifie que les accidents y ont été particulièrement graves. Les accidents recensés ont baissé pour toutes les catégories d'usagers, à l'exception des piétons (+5,3%) et des cyclistes (+0,7%). Les poids lourds se distinguent, quant à eux, par une diminution considérable des accidents (-10,8%), qui est nettement plus marquée en Wallonie (-30,3%) qu'en Flandre (-1,5%). Paradoxalement, la plus grande hausse du nombre de tués est observée dans les accidents avec un camion (+8). Vu qu'il y a eu moins d'accidents, cela signifie que les accidents avec un camion ont été particulièrement graves. Sur autoroute, le nombre d'accidents a diminué au 1er trimestre 2016 (-3,5%). Le nombre de blessés a également baissé de manière considérable (-9,0%). On déplore cependant une légère augmentation du nombre de tués (+3 tués). "Ce début 2016 n'est pas rassurant", constate le ministre de la Mobilité François Bellot. "Le nombre de tués sur nos routes stagne depuis plusieurs années et il est impératif que les différentes mesures annoncées lors des Etats Généraux de la Sécurité Routière soient mises en œuvre, dans les prochains mois, par l'ensemble des acteurs de la sécurité routière", insiste-t-il. L'objectif est de tendre vers une réduction de 50% du nombre de tués sur nos routes d'ici 2020.