Les acteurs de l’Enseignement ont rencontré la ministre de l’Enseignement Caroline Désir (PS) à 16 heures ce mercredi pour discuter des nouvelles mesures annoncées un peu plus tôt dans la journée dans le cadre du comité de concertation. Les acteurs (syndicats et fédérations de pouvoirs organisateurs) ont fait part de leur incompréhension suite à la décision de maintenir les classes de maternelles ouvertes.

“On a formulé la demande que les écoles maternelles ferment au même titre que toutes les autres. Il n’y a pas de raison de faire une différence. En plus, c’est le niveau où il y a le plus de contacts physiques entre élèves et enseignants. La ministre avait l’air ouverte à notre proposition et a dit qu’elle en discuterait”, affirme Emmanuel Fayt, permanent communautaire SETCa-SEL.

Du côte de la ministre, on indique que des contacts sont en cours pour trouver les meilleures solutions et essayer d'apaiser la situation.

Une nouvelle réunion aura lieu jeudi midi avec les acteurs en présence de la ministre de l'Education et du Ministre-Président Pierre-Yves Jeholet

En attendant, les instituteurs nous confient leur incompréhension des décisions actées en Codeco....