Le point n’avait pas été évoqué lors de la conférence de presse qui a suivi le comité de concertation ce vendredi. Mais les bureaux d’agences immobilières, qui étaient fermés comme les autres commerces depuis le 2 novembre, pourront rouvrir dès ce 1er décembre. Les bureaux des agences immobilières seront donc ouverts, avec respect de la distanciation sociale, comme nous le confirme la porte-parole d’Astrid Verlinden, ministre de l’Intérieur. “En revanche, il n’y a pas de changements pour les visites de biens immobiliers”, précise-t-elle. “Il ne sera pas autorisé de se rendre dans une maison pour la visiter avec son agent immobilier. Les biens pourront cependant être visités à condition que la personne soit seule, sans l’agent, et qu’il n’y ait personne dans le bâtiment.”

Cela ne change rien pour nous. L’important, c’est de pouvoir faire des visites”, pointe Olivier Hamal, président du syndicat national des propriétaires et des copropriétaires. “Les visites ne sont pas interdites mais dans la façon dont elles sont autorisées, on ne peut grosso modo pas les faire. Un agent immobilier et le propriétaire doivent se trouver dans l’immeuble pour confier la clé à la personne qui visite le bien. S’il y a un locataire, il doit en sortir. Et il peut aussi tout à fait refuser que la visite ait lieu. Ce n’est pas tenable”.

En pratique, toutefois, les choses sont quelque peu différentes. “Entre particuliers, dans les faits, les visites se poursuivent”, reprend Olivier Hamal. “Mais la situation actuelle complique vraiment la situation de gens qui veulent acquérir ou louer un logement. J’espère que cela va évoluer dans les jours à venir!”.