Les bars de plage à la Côte belge doivent mettre en place un service à table, indique mardi la gouverneure ad interim de Flandre occidentale, Anne Martens. "Les bars de plage font partie de l'horeca et doivent donc fournir un service à table, comme le prévoit l'arrêté ministériel", précise-t-elle. "Je comprends que c'est compliqué pour de nombreux exploitants mais nous devons mettre la santé publique au premier plan", poursuit Anne Martens.

Les 10 bourgmestres du littoral ont été informés de cette consigne mardi et plusieurs ont déjà manifesté leur désaccord. "Je maintiens mon point de vue. Les bars de plage ne sont pas des établissements de restauration", déclare notamment la bourgmestre de Blankenberge Daphné Dumery (N-VA). "Il n'y a eu pour l'instant aucun problème dans les bars de plage et la sécurité est assurée. Je ne vois pas le problème", ajoute le bourgmestre de Knokke-Heist Leopold Lippens.

Au Coq et à Wenduine, les exploitants de bars de plage doivent déjà assurer un service à table, comme l'avait précédemment annoncé le bourgmestre, Wilfried Vandaele (N-VA) .