Près de 3 350 000 personnes ont déjà reçu leur dose de rappel, soit environ 37% des Belges de plus de 18 ans. Un avantage de taille face au variant Omicron, qui représente déjà 20% des nouvelles contaminations en Belgique. Et à quelques jours des fêtes de fin d'année, le variant et sa forte contagiosité inquiète : les Pays-Bas ont annoncé ce samedi un reconfinement strict tandis que le Royaume-Uni envisage lui aussi de serrer la vis. Faut-il craindre une telle mesure en Belgique ?

Invité sur VTM Nieuws ce lundi, le ministre fédéral de la Santé a fait le point. "La situation aux Pays-Bas est différente d’ici. Là, presque personne n’a reçu sa dose de booster. Heureusement, à ce niveau-là, nous sommes plus avancés", a-t-il expliqué. Selon Frank Vandenbroucke, il faudra combiner la vaccination avec d'autres mesures de précaution. "Nous devrons prendre des mesures anticipatives face à Omicron", assure-t-il. "Je ne vais pas trop m’avancer, car nous allons évoquer tout ça mercredi lors du Comité de concertation. Et nous déciderons ensemble", a finalement précisé le ministre, restant donc prudent.