Selon les dernières estimations, on compte environ 623.000 musulmans en Belgique

BRUXELLES Bruxelles sera-t-elle majoritairement musulmane dans vingt ans ? Voire avant, selon les prédicateurs les plus extrémistes ? Certains le pensent, d’autres le craignent, la plupart en doutent, personne ne peut néanmoins avancer la moindre statistique fiable dans ce domaine.

Publiée fin de l’année passée, la dernière étude en date sur le sujet estimait – n’affirmait pas – que la Belgique comptait 623.000 musulmans, soit un peu moins de 6 % de la population belge, selon les extrapolations réalisées par le sociologue Jan Hertogen.

Une petite part de ces croyants est venue à l’islam par conversion. Très difficile, là aussi, de se baser sur des analyses chiffrées précises puisque les chiffres n’existent pas, même si la tendance constatée par divers acteurs de terrain semble aller vers une croissance du phénomène. Au contraire de l’Église catholique, plus moribonde lorsqu’il s’agit de comptabiliser ses ouailles.

La communauté juive cultive quant à elle un art consommé de la stabilité. “Nous ne sommes pas en mission” , affirme d’emblée le rabbin bruxellois Abraham Dahan.

Le processus de conversion est d’ailleurs largement plus long et laborieux chez les catholiques et les juifs que chez les musulmans. Ceci n’expliquant pas forcément cela.



© La Dernière Heure 2011