A partir de la fin de l'année, les candidats aux postes d'agents de police qui souhaitent rejoindre la police locale, passeront un entretien avec le chef de corps avant que leur formation ne commence.

Il s'agit d'un renouvellement de la procédure de recrutement par la police. A l'heure actuelle, toutes les embauches et procédures de sélection sont menées par la police fédérale. C'est à l'issue de la formation que le lieu du poste d'un candidat est connu.

"Dans le nouveau système, un chef de corps peut activement être à la recherche de profils nécessaires à son corps", explique Dominique Van Ryckeghem, directrice générale ad interim de la police fédérale.

En plaçant le recrutement et la sélection dans les mains des polices locales, il est espéré que davantage de Bruxellois soient engagés à Bruxelles.

Les agents actifs à Bruxelles sont issus de Wallonie ou de Flandres, et ne disposent pas de la connaissance de la capitale et de sa diversité.

Les tests restent une compétence fédérale. Un arrêté ministériel doit encore être publié pour que ce renouvellement des procédures entre en vigueur. D.Van Ryckeghem escompte que ce soit le cas dès la mi-septembre.