Depuis quelques semaines déjà, la situation sanitaire s'améliore en Belgique. Les chiffres ne cessent de diminuer. Avant le Comité de concertation de ce vendredi, qui doit annoncer de nouveaux assouplissements, les experts ont fait le point sur la situation épidémiologique.

"Les indicateurs sont en mode vacances et poursuivent leur évolution favorable" , a débuté Yves Van Laethem. Dans les écoles aussi la situation est favorable, s'est ravi le porte-parole interfédéral. " On le doit au beau temps, à la vaccination bien sûr, et à une partie d'entre vous qui continue de faire attention".

"Pour continuer, il faut rester prudent ", a tout de même averti le virologue. " Si la campagne de vaccination avance bien, la Belgique se plaçant dans les pays qui vaccinent le plus depuis plusieurs semaines, elle est loin d’être terminée" . 51,2% de la totalité de la population totale, y compris les enfants qui ne sont pas encore vaccinables donc, a reçu une première dose de vaccin et 29% est entièrement vaccinée. "En sens inverse, il reste un certain nombre de personnes à vacciner ", prévient Yves Van Laethem.

" Ce qu'on observe au Royaume-Uni est une tendance que l'on voudrait éviter. Elle peut exister malgré la vaccination et malgré le fait qu'on soit en été ", prévient l'expert, qui conseille aux Belges d'être prudents, y compris lorsqu'ils partiront en vacances.


Yves Van Laethem a ensuite détaillé les chiffres. La semaine dernière, 671 nouvelles contaminations en moyenne par jour ont été enregistrées, une baisse importante de 43% par rapport à la semaine précédente. Elles diminuent actuellement de moitié tous les 7 jours. " Si on garde ce rythme, nous pourrions atteindre une incidence à 50 cas pour 100 000 habitants d'ici le 29 juin, le seuil choisi par l'Europe pour décréter sur la carte que les pays sont en vert. La Belgique pourrait devenir verte sur la carte avant la fin du mois ", estime le virologue, alors que notre pays est passé entièrement à l'orange pour la première fois depuis des mois.

La baisse des nouvelles contaminations concerne tous les groupes d'âge, et particulièrement les adolescents et les cinquantenaires : une diminution de l'ordre de 50% pour les deux groupes. Les personnes dans la trentaine sont par contre celles où on observe le plus d'infections, une tranche d’âge qui est encore peu vaccinée actuellement. Seulement 5 cas par jour environ sont comptabilisés chez les personnes de plus de 90 ans.

Progression du variant Delta

" Malgré les bons chiffres, il y a une augmentation progressive et significative du variant Delta ", prévient Yves Van Laethem. La semaine passée, il concernait 3,5% des contaminations, on est désormais passé à 6,3% des contaminations. " Il est possible que ce variant devienne dominant dans notre pays, comme il est en train de le devenir en Angleterre", alerte l'expert, mais "si nous continuons à faire attention, si la vaccination continue à augmenter, l'impact de ce variant pourra rester limité".  Les variants anglais dit Alpha (80,4%), sud-africain dit Beta (1,4%) et brésilien (9,9%) dit Gamma, restent eux, relativement stables. 


Bruxelles moins bon élève

Le nombre de contaminations reste le plus important dans la région de Bruxelles-Capitale, avec 106 contaminations par jour.

Du côté des hospitalisations, les admissions diminuent elles aussi. Il y a eu en moyenne 37 nouvelles hospitalisations par jour, une baisse de 38%. " Avec un petit bémol pour la Région de Bruxelles-Capitale où le nombre de nouvelles hospitalisations reste élevé et où l'incidence a encore légèrement augmenté la semaine dernière ", précise Yves Van Laethem.


555 patients Covid sont actuellement hospitalisés, dont 236 en soins intensifs. Des chiffres aussi en baisse. "Nous pourrions descendre sous la barre des 100 personnes en soins intensifs d'ici la mi-juillet ", estime l'expert.

Même tendance concernant les décès. Sept décès en moyenne par jour sont à déplorer, il y en avait 11 la semaine précédente.

Départs en vacances 

Yves Stevens et Antoine Iseux, du centre de crise national, étaient absents ce vendredi, remplacés par Laura Demullier et Pauline Remience, qui ont donné quelques conseils concernant les voyages à l'étranger. " Si vous avez l'intention de voyager à l'étranger, informez-vous à l'avance des mesures qui s'appliquent dans votre pays de destination ", a déclaré Pauline Remience, invitant les Belges à télécharger le pass Covid. La porte-parole signale aussi qu'il est toujours obligatoire de remplir le Passenger Locator Form au retour en Belgique. 

" Cet après-midi, le Comité de concertation examinera quels nouveaux assouplissements sont envisageables. Ils sont rendus possibles par notre comportement, continuons nos efforts pour pouvoir profiter d'un bel été ", a-t-elle conclu