Belgique Une partenariat inédit avec la Croix-Rouge, qui pourrait sauver de nombreuses vies.

Hier, la Croix-Rouge organisait sa première session d’été de formation aux premiers secours à destination des coursiers Deliveroo. L’objectif est qu’ils puissent acquérir les compétences essentielles en premiers secours afin de les utiliser lorsqu’ils sont en route pour effectuer des livraisons.

Le projet a déjà été développé au Royaume-Uni, où une enquête menée par la Croix-Rouge locale a permis de démontrer que seulement 5 % des adultes ont les compétences et la confiance nécessaire pour intervenir en cas d’urgence. Pour Deliveroo, qui prend en charge les coûts de la formation, le but ultime est de réduire le nombre de situations urgentes où les premiers soins ne peuvent être fournis avant l’arrivée des services d’urgence. Plus précisément, les coursiers formés auront pour mission d’assister des personnes inconscientes ou d’intervenir face à des personnes qui ne respirent plus ou qui suffoquent.

"L’apprentissage des premiers secours est un élément essentiel de la vie de tout citoyen. Une personne formée peut devenir le premier maillon de la chaîne des secours et sauver des vies. Nous formons chaque année 39 000 personnes en Belgique francophone aux premiers secours, mais ce chiffre reste insuffisant ! Nous recherchons des solutions afin d’augmenter l’accessibilité des formations ‘aux gestes qui sauvent’ pour que dans chaque foyer en Belgique au moins une personne connaisse les gestes de premiers secours."

"Nous plaidons également pour que cet enseignement soit obligatoire pour tous les élèves dans le cursus scolaire. Dès lors, l’initiative de Deliveroo nous réjouit, d’autant que ses coursiers sont tout le temps sur le terrain et peuvent ainsi être les premiers témoins d’un accident de la route. Or on sait qu’en cas d’accident les premières minutes sont les plus importantes pour intervenir auprès d’une victime avant l’arrivée de l’ambulance", indique Agata Bonsignore, responsable pôle premiers secours à la Croix-Rouge de Belgique.

Dans le monde entier, l’objectif est de former 10 % des coursiers. "Bien que peu de gens se sentent assez confiants pour aider dans une situation où quelqu’un a été blessé, nous pouvons être fiers que les coursiers de Deliveroo soient dotés des connaissances et des compétences nécessaires pour administrer les premiers soins", conclut Rodolphe Van Nuffel, responsable Corporate Affairs de Deliveroo en Belgique.