Belgique

Ils l’avaient annoncé, ils l’ont fait !

Depuis mardi matin, des directeurs d’écoles appartenant au réseau libre manifestent leur mécontentement au moyen de calicots et de lettres posées dans les cartables d’élèves. Les calicots devraient rester visibles au moins une semaine, ont averti certains directeurs d’écoles. Selon le Segec (Secrétariat général de l'enseignement catholique), 80% des écoles secondaires de l'enseignement libre seraient concernées.

(...)