Jeudi midi, les acteurs de l’enseignement et la ministre de l’Education Caroline Désir se sont à nouveau réunis pour discuter des mesures énoncées à l’issue du comité de concertation. A l’issue de la rencontre, la ministre a publié une circulaire visant à officialiser les dernières décisions en matière d’enseignement pour les trois prochaines semaines.

Le texte confirme ainsi la décision du Comité de concertation de suspendre les cours en présentiel dans l’enseignement primaire et secondaire ordinaire et spécialisé du lundi 29 mars jusqu’aux vacances de Pâques. Les examens et épreuves de qualification qui étaient prévus peuvent toutefois être organisés.

Pendant cette période, l’enseignement à distance est suspendu. Les équipes d’enseignants doivent cependant rester disponibles pour les élèves qui auraient besoin d’un soutien à distance.

Chaque établissement doit organiser un accueil des élèves pour lesquels aucune solution alternative n’a pu être trouvée.

Les classes de maternelles ne seront quant à elles pas officiellement fermées, le comité de concertation ayant opté pour le maintien des leçons en présentiel dans les plus petites classes. La ministre de l’Education Caroline Désir invite toutefois les parents à “limiter autant que possible les contacts dans l’enseignement maternel”

Concrètement, les écoles maternelles doivent organiser un accueil des élèves mais ne doivent pas prévoir d’activités pédagoqiques impliquant l’acquisition de nouvelles compétences. Les parents sont quant à eux invités à “garder au maximum leurs enfants à la maison ou à trouver des solutions de garde alternatives ne mobilisant pas des personnes à risque afin de participer à l’effort collectif de limitation des contacts”.

L’objectif poursuivi par les autorités reste bien la reprise à 100% en présentiel des élèves dès le 19 avril prochain.