Ce samedi matin, le président de la N-VA, Bart De Wever était l'invité de Radio 1. Au lendemain d'un Comité de concertation qui a sonné la fin du port du masque dans l'Horeca et les magasins en Flandre, mais pas à Bruxelles et en Wallonie (pour le moment), il en a profité pour commenter cette différence entre régions. "Les Flamands sont récompensés pour ce qu'ils ont fait", a-t-il ainsi estimé avant de développer, "La Flandre a organisé avec brio la campagne de vaccination. Nous sommes bien au-dessus de 90%. Nous sommes également à plus de 80% parmi les jeunes. Et les hospitalisations ne sont pas si mauvaises."
Le bourgmestre d'Anvers s'est ensuite plaint que sa ville soit "toujours pointée du doigt en ce qui concerne le coronavirus". "On ne peut pas parler de Bruxelles sans dire qu'Anvers ne va pas bien non plus", a -t-il déploré avant de rappeler, "L'été dernier, Anvers était également pointée du doigt. Nous avons fait le tour du monde comme une sorte de ville Covid, alors que la situation à Bruxelles et à Liège était bien pire. Mais ils ne voulaient pas voir ça."

Bart De Wever a tout de même concédé au micro de Radio 1 que "dans certains quartiers, certaines communautés à Anvers, la couverture vaccinale n'est pas très bonne" et que des problèmes pourraient survenir dans les mois à venir. "Mais cela ne veut pas dire que l'ensemble de la population doit subir des restrictions", a-t-il maintenu.