Les homosexuel(le)s n'ont aucune chance de pouvoir adopter un enfant en Flandre," a déclaré Jan Roegiers (sp.a)

BRUXELLES Sur les 638 enfants adoptés au cours des quatre derniers années par des couples flamands, seuls quatre l'ont été par un couple homosexuel, indique jeudi le journal 'Het Nieuwsblad", citant des données rassemblées par un député flamand, Jan Roegiers (sp.a).

Alors que les holebis (acronyme de "homosexuels, lesbiennes et bisexuels") représentent quelque 40% des candidats à l'adoption.

Ces chiffres concernent des enfants belges, souligne le quotidien, qui note qu'aucune adoption d'enfant d'origine étrangère n'a encore été accordée à un couple homosexuel.

M. Roegiers a imputé ces faibles chiffres au fait que les quatre centres s'occupant d'adoptions d'enfants étrangers ne coopèrent guère avec les deux pays autorisant des parents homosexuels à adopter, l'Afrique du sud et les Etats-Unis.

Le député socialiste a aussi dénoncé les manquements de Kind en Gezin (l'équivalent flamand de l'ONE).

© La Dernière Heure 2010