Dans une interview accordée à nos confrères du Soir, le Dr. Philippe Devos fait le point sur la situation dans les hôpitaux. L'intensiviste du CHC Liège évoque deux hypothèses. "Certains nous annoncent un scénario catastrophe et nous demandent de nous préparer à faire du tri de patients à l’américaine. D’autres nous annoncent que ce sera davantage une question de médecine générale et d’absentéisme au travail qu’un problème hospitalier", explique-t-il, pointant le manque de donnée actuel pour savoir quelle option privilégier. "De toute façon, nous n’avons plus le personnel de la première vague, nous savons que nous ne ferons pas de miracle".

Selon le médecin, le comité Hospital & Transport Surge Capacity a d'ores et déjà demandé aux hôpitaux de se préparer au pire scénario et d’estimer combien de places peuvent être créées en soins intensifs.