Depuis vendredi, il n'est plus interdit de se rendre dans les zones rouges où, selon le gouvernement belge, il y a un risque accru de contamination au coronavirus et les Affaires étrangères "déconseillent fortement de se rendre dans ces zones". Plusieurs destinations touristiques populaires, dont la France et l'Espagne, sont actuellement en rouge.

Toute personne voyageant vers une destination classée rouge ne pourra pas compter sur l'assistance voyage de la plupart des mutualités. "La dissuasion stricte est considérée comme un conseil de voyage négatif, qui exclut la couverture de l'assurance complémentaire", a décidé Mutas, le service d'assistance commun à quelque 8,8 millions de membres de diverses mutualités.

Toute personne ayant voyagé dans une région qui est passée du vert ou de l'orange au rouge pendant son séjour a droit à une assistance. "Le code de la date de départ détermine la couverture", est-il précisé.