Entre mi-mars et juin, 50% des personnes admises à l'hôpital avaient 71 ans ou plus. "Dans la période qui est plus récente, mais qui porte sur moins de patients hospitalisés, 50% des gens ont plus de 65 ans", a précisé la porte-parole. Les patients qui sont soignés à l'hôpital sont donc plus jeunes.

"Nous avons pu montrer aussi que c'est probablement parce que moins de personnes sont transférées de maisons de repos. Nous avons l'impression que la situation est beaucoup mieux maîtrisée actuellement que lors de la première vague", conclut la porte-parole.

Au niveau des décès, la proportion de personnes de moins de 65 ans qui ont perdu la vie en raison du Covid-19 semble plus élevée qu'au plus fort de la première vague de l'épidémie en Belgique. Entre le 11 et le 20 août, 9 décès sur 87 concernaient une personne de moins de 65 ans, soit 1 cas pour 9,67. Au moment du pic du nombre de décès, entre le 5 et le 14 avril, seulement un cas pour 21,65 concernait une personne de moins de 65 ans, soit 134 décès sur 2.901.