Belgique Désormais, même les peines de prison inférieures à trois ans devraient être exécutées.

Des criminels qui multiplient les condamnations et n’effectuent jamais un seul jour de prison. C’est la grande frustration à la fois de la police, des juges et des victimes. Après un vote historique au Parlement, c’est désormais terminé. Même les peines inférieures à trois ans devraient commencer en prison et se terminer avec un bracelet électronique. Encore faut-il que la chose soit réalisable avec des prisons belges déjà au bord de l’asphyxie.

La décision a été prise lors de la dernière réunion de la Commission de la justice. Avec treize ans de retard, cette mesure vient enfin compléter la loi qui avait été prise en 2006 dans la foulée de l’affaire Dutroux. L’idée était de sortir les libérations anticipées des mains de l’administration pénitentiaire et de les confier à un tribunal d’application des peines.

(...)