Ils devraient se retrouver au cabinet du ministre des Finances Didier Reynders


Van Eycken réservé face à "l'ouverture" de Keulen


BRUXELLES Les présidents des partis francophones devraient se retrouver jeudi après-midi à 15 heures pour évoquer le dossier des bourgmestres non-nommés de la périphérie bruxelloise, après la prise de position du ministre-président flamand Kris Peeters mercredi après-midi en séance plénière du parlement flamand, a-t-on appris à différentes sources.

Mardi, les quatre présidents s'étaient retrouvés une première fois, au lendemain de l'annonce de la décision du ministre flamand de l'Intérieur Marino Keulen de ne pas nommer trois bourgmestres de la périphérie bruxelloise (Crainhem, Linkebeek et Wezembeek-Oppem).

Ils avaient alors décidé d'attendre une réaction du ministre-président flamand, afin de savoir si la décision était assumée par l'ensemble du gouvernement flamand ou s'il s'agissait d'une décision individuelle de Marino Keulen.

Mercredi, Kris Peeters a précisé que la décision était unanimement soutenue par l'ensemble de son gouvernement et ajouté que le dialogue communautaire ne pourrait pas reprendre si les partis francophones liaient cette reprise et la conclusion d'accords partiels en matière institutionnelle ou à une solution au cas de ces bourgmestres.

Les présidents des partis francophones devraient se retrouver au cabinet du ministre des Finances Didier Reynders.

© La Dernière Heure 2008