Belgique

Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé à l'unanimité mercredi soir une résolution demandant que l'ancienneté des enseignants acquise dans un réseau d'enseignement puisse à l'avenir être valorisée dans un autre, ce qui n'est guère possible à l'heure actuelle.

Cette résolution -- à la portée non-contraignante -- demande au (futur) gouvernement de la Fédération de préparer les modifications décretales permettant aux personnels concernés de récupérer "tout ou partie" de leur ancienneté en cas de changement de pouvoir organisateur.

Au jour d'aujourd'hui, les enseignants disposent en effet de statuts différents selon qu'ils relèvent d'un pouvoir organisateur libre, communal/provincial ou de la Fédération (ex-Etat).

Ces différences ne favorisent logiquement pas la mobilité des enseignants entre réseaux, lesquels en auraient pourtant bien besoin vu la pénurie actuelle de profs.

Déposée conjointement par le PS, le cdH, Ecolo et DéFi, le texte a été approuvé mercredi par l'ensemble des députés.