Dans l'onglet "Foire aux questions" du site du gouvernement, on peut en effet y lire: "Les personnes qui souhaitent louer ou acheter une propriété sont autorisées à visiter celle-ci uniquement si aucune autre personne n'est présente dans la propriété à ce moment-là. L'agent immobilier, les vendeurs, les locataires ou les occupants actuels ne sont donc pas autorisés à être présents lors de la visite." L'arrêté ministériel du 28 octobre qui mettait en place le deuxième confinement avait donné lieu à bon nombre de tergiversations, interprétations de textes et de déclarations, de recours devant le Conseil d'Etat et de tensions entre agents immobiliers eux-mêmes.