Le variant Omicron, qui devrait devenir dominant en Europe d'ici la fin janvier, pourrait-il venir jouer les troubles-fêtes à Noël et au Nouvel An? Invité sur le plateau de la chaîne flamande Canvas jeudi soir, le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (Vooruit) a donné quelques précisions sur la manière dont ces fêtes de fin d'année devraient se dérouler.

Le socialiste flamand rassure: malgré la situation épidémiologique critique, des règles spécifiques concernant les fêtes ne devraient pas être établies lors du prochain Codeco. "Les mesures seront les mêmes que maintenant", a-t-il précisé.

Pas question dès lors de réinstaurer une "bulle" de contacts ou de limiter les rassemblements, contrairement à l'année passée. “Nous nous en remettrons aux citoyens pour faire la bonne estimation. Il n’y aura pas de limitation des contacts cette année”, a détaillé le ministre fédéral.

Pas de contrôles policiers

Frank Vandenbroucke balaie également l'idée d'éventuels contrôles policiers: "Nous n’allons pas envoyer la police, mais nous comptons sur le bon sens des gens”.

Afin d'éviter un risque trop important de contaminations, le ministre plaide néanmoins pour l'utilisation d'autotests avant les rassemblements.

Pour rappel, le ministre n'est absolument pas favorable à d'éventuels assouplissements dans le secteur de l'Horeca lors des réveillons du 24 et du 31 décembre, réclamés notamment par David Clarinval (MR).