La Belgique est passée ce soir à la phase 4 du “baromètre Covid”, qui correspond à un niveau d'alerte "très grave". Le baromètre, lui, n'a pas été présenté ce soir. Cette phase prévoit de limiter le nombre de personnes autorisées lors de rassemblements publics afin de faire baisser les chiffres. Les événements publics devront rassembler un maximum de 200 personnes. Les marchés peuvent rester ouverts, toujours en respectant les règles. La consommation de nourriture et de boisson sur place est interdite. A ce stade, les marchés de Noël sont annulés.

L'application de la règle de la distanciation sociale est plus que jamais d'actualité, tout comme le port du masque, qui reste obligatoire dans les endroits fermés tels que les magasins ou les lieux à forte fréquentation. Les magasins de nuit devront fermer à 22h et la vente d'alcool sera interdite à partir de 20h.

Les accords avec le secteur culturel et sportif seront revus et adaptés dans le semaine avec l'aide de Pedro Facon, le commissaire Covid-19. En attendant, ces protocoles restent en vigueur. Ils seront donc évalués et adaptés à la situation épidémiologique.

Le commerce et les indépendants soutenus

Les magasins ne devront pas fermer, contrairement au premier confinement. Pour ceux qui ne peuvent pas faire de télétravail, tout doit être mis en place pour pouvoir travailler dans des conditions de sécurité.

Ceux qui se verront forcés de fermer leurs portes seront soutenus grâces à plusieurs mesures. Le gouvernement fédéral va doubler le droit passerelle pour les indépendants qui sont obligés de fermer leurs portes. Les mesures de soutien actuelles sont prolongées. Ceux qui sont obligés de fermer ne devront pas payer les contributions à l'ONSS.

Le comité de concertation a annoncé des mesures fortes. Un couvre-feu national a été décrété de minuit à 5h du matin et tous les établissements Horeca vont devoir fermer leurs portes pour les 4 prochaines semaines.