Ce mardi, ont été dévoilés les taux de vaccination concernant le personnel des établissements de santé . A l'échelle du pays, la couverture vaccinale du personnel des hôpitaux atteint 90,6%. C'est un peu moins du côté des travailleurs des maisons de repos belges où le taux s'élève à 86,9%. Si les chiffres semblent encourageants, de grandes disparités existent entre les régions. Par exemple, au niveau des maisons de repos, 93,8% du personnel est vacciné en Flandre. Tandis qu'en Wallonie et à Bruxelles, on ne compte que 78,5% et 66,9% de vaccinés parmi les travailleurs des maisons de repos et de soins. De quoi inquiéter le virologue Marc Van Ranst (KULeuven). "Il est incompréhensible qu'ils ne soient pas vaccinés", s'est-il exclamé sur Twitter, soulignant que ces soignants "avaient été témoins des drames vécus dans les maisons de repos".

"Une bombe à retardement"

Interrogé par Het Nieuwsblad, l'expert flamand a tenu à mettre en garde face aux conséquences de ce taux de vaccination trop faible dans les maisons de repos bruxelloises. "Si l'immunité des résidents diminue un petit peu, cela deviendra une bombe à retardement", a-t-il averti. "Nous devrons craindre alors de nouvelles épidémies dans les maisons de repos bruxelloises."

Pour éviter ce cas de figure, le virologue a insisté sur la nécessité d'injecter une troisième dose à tous les résidents de maisons de repos à Bruxelles. Les ministres de la Santé sont par ailleurs parvenus à un accord sur le sujet ce mercredi au sein de la Conférence interministérielle .

La vaccination obligatoire se profile...

Frank Vandenbroucke (s.pa) a à son tour réagi aux chiffres de la vaccination concernant les hôpitaux et maisons de repos, divulgués ce matin. "La vaccination obligatoire du personnel soignant s'impose", a-t-il acté. "J'attends les cinq avis que j'ai demandés dans les prochains jours. Un groupe de travail se penche sur les aspects juridiques et la concertation avec les partenaires sociaux est en cours. J'espère que nous pourrons encore ficeler ce dossier essentiel avant la fin de l'année."