Les étudiants du supérieur font leur rentrée académique dans des conditions un peu spéciales. Une année "dont vous parlerez plus tard à vos petits-enfants", souligne le virologue.

Dans une série de tweets, Marc Van Ranst appelle les jeunes étudiants à faire preuve de prudence : "Faites attention. Le Covid-19 n'est pas non plus une partie de plaisir pour les jeunes étudiants en bonne santé", rappelle-t-il.

"Cette année, la vie étudiante sera différente, mais pas moins intéressante". Le virologue ajoute que les baptêmes et soirées étudiantes, habituellement organisés par les cercles, ne pourront pas avoir lieu, avant d'écrire, optimiste : "Vous avez une créativité sans limite et trouverez de nouvelles façons de donner corps à la vie étudiante. Tout le monde se rend compte que ce n'est pas l'idéal, mais on ne peut rien y faire pour l'instant. Et ce n'est que temporaire, même si ces mois de coronavirus semblent interminables".

Enfin, Marc Van Ranst recommande aux étudiants de ne pas rentrer chez eux tous les week-ends afin de limiter la propagation du coronavirus. "Dans de nombreux pays, les étudiants restent sur le campus pendant des mois. Cela limite le nombre d'opportunités de transmission du virus. Lorsque vous rentrez chez vous, soyez prudent dans vos relations avec vos parents / grands-parents."