La tendance est à l'optimisme en Belgique. En effet, depuis plusieurs jours, les chiffres relatifs à l'épidémie de coronavirus restent faibles. 

Ce jeudi 21 mai, a été notée tout de même une légère augmentation des hospitalisations (71). Ce vendredi, ce chiffre diminuait à nouveau (56), tandis que le nombre de contaminations repartait doucement à la hausse. Le virologue Marc Van Ranst (KULeuven) a tenu à réagir aux inquiétudes faisant suite à ces changements.

"L'assouplissement des mesures conduit à ce que les gens aient à nouveau plus de contacts, ce qui est favorable à la transmission du virus et ainsi donc plus de personnes tombent malades et sont hospitalisées", a estimé l'expert sur Twitter. Mais Marc Van Ranst n'a pas constaté pour autant de signaux particulièrement négatifs dans les dernières tendances. Les chiffres ne présenteraient pour le moment rien de surprenant, même si les hospitalisations ont augmenté. "Nous serons en mesure de neutraliser les foyers de contagion grâce aux tests et au traçage, a expliqué le virologue, optimiste. Espérons que, de cette façon, cela restera gérable."



Même son de cloche du côté du porte-parole interfédéral pour la lutte contre le covid-19. "Les chiffres ne nous inquiètent pas pour le moment", a-t-il déclaré ce jeudi 21 mai.