Le virologue Marc Van Ranst a trouvé que les décisions prises au Comité de concertation étaient strictes. Pour rappel, les autorités ont décidé de fermer le milieu culturel, interdit tout type d'activité à l'intérieur mais les marchés de Noël organisés uniquement à l'extérieur restent autorisés.

"Les mesures prises par le Comité de concertation sont assez strictes, surtout si l'on additionne toutes les mesures prises ces dernières semaines." Marc Van Ranst estimait toutefois qu'à condition d'avoir une bonne ventilation, les théâtres et cinémas auraient pu rester ouverts. Pour le secteur culturel, c'est un nouveau coup dur : "Cependant, la confiance dans ce secteur reste très élevée. Mais ce n'est pas comme s'il y avait des centaines de milliers de visiteurs dans les salles de spectacle chaque soir. Quand on voit que les marchés de Noël restent ouverts, on peut dire que le vin chaud l'a emporté sur la culture", a commenté le virologue.

Enfin, Marc Van Ranst a fait part de sa crainte à propos de l'Horeca belge. Selon lui, que l'Horeca puisse rester ouvert jusqu'à 23 heures en Belgique va motiver des voisins néerlandais à venir dans les établissements Horeca belges.