Belgique

Marcourt est satisfait mais il reconnaît des déficits qu'il veut améliorer

NAMUR Hier, le gouvernement wallon a écouté les experts de l'Iweps (Institut wallon de l'évaluation) faire le point sur le Plan Marshall dans le cadre du premier séminaire gouvernemental. Le ministre de l'Économie, Jean-Claude Marcourt, fait le point sur le fameux plan : "C'est bien, mais on peut faire mieux. Il y a des déficits dans la connaissance des mesures. Je pense aux possibilités des engagements comme pour les APE jeunes."

Le développement durable ou l'aménagement des sites d'activité économique désaffectés sont pointés du doigt.

10 % d'entreprises en plus

Le ministre socialiste reconnaît que le Plan Marshall est un processus dynamique. "Il y a un bon retour du monde de l'entreprise. Par ailleurs, je remarque une augmentation de plus de 10 % du nombre d'entreprises créées entre 2005 et 2006. Mais ne me faites pas dire ce que je ne dis pas, je sais que le redressement n'est pas dû seulement au Plan Marshall."

Et le ministre d'y aller d'une confidence : "Je pense au Plan Marshall matin, midi et soir... et même parfois pendant la nuit".

Plan Langues et Zone franche : O.K. !

Quels dossiers sont en avance ? Deux dossiers : le Plan Langues et les Zones franches sont des succès. Par ailleurs, les ministres ont constaté qu'il n'y avait pas de retard dans la mise en oeuvre des dossiers.



© La Dernière Heure 2007