Tous les élèves de maternelles sont invités à reprendre le chemin des classes à plein temps dès le mardi 2 juin. Tous ceux de primaire devraient faire de même le lundi 8 juin, ont convenu mercredi soir l'Etat fédéral et les entités fédérées lors d'un comité de concertation, et ce en accord avec le groupe d'experts chargé de la stratégie de déconfinement (GEES).

Vu le reflux de la pandémie de Covid-19 en Belgique, les risques sanitaires moindres qu'elle fait peser sur les enfants et leur faible contagiosité, les autorités ont donc décidé de permettre le retour des enfants les plus jeunes à l'école. Après plus de deux mois de confinement, cet isolement commençait en effet à peser considérablement sur leur bien-être psychologique, selon l'avis unanime du monde pédiatrique.

Les mesures d'hygiène restent primordiales (lavage des mains, etc) pour tout le monde. Par ailleurs, les classes, les couloirs et les salles des professeurs devront être aérés à tout moment. Dès que possible, les activités et cours seront organisés en extérieur. Il est, qui plus est, demandé à toutes les écoles de mettre en place un plan d'urgence en cas de foyer de contamination.

Voici les mesures qui ont été décidées ce mercredi pour chaque niveau d'enseignement


Pour les maternelles (à partir du 2 juin) :

  • Pour des raisons pédagogiques et sociales, il n’est pas conseillé au personnel enseignant de porter un masque lorsqu'ils s’occupent des enfants
  • Le port du masque est toutefois recommandé entre adultes
  • Le respect des distances de sécurité n'est pas nécessaire
  • Le groupe classe dans l’enseignement maternel est considéré comme une bulle de contact. Sa taille peut être supérieure à 20 élèves
  • A partir du moment où la bulle est constituée, tout doit être mis en œuvre pour la maintenir jusqu'à la fin de l'année scolaire.
  • Le groupe classe peut avoir des contacts avec différents adultes, mais en limitant le nombre à ce qui est nécessaire en fonction, entre autres, des besoins pédagogiques, et d’organisation pratique (instituteur/trice, puériculteur/trice, logopède, personnel de la garderie,…).
  • Pendant la récréation, les élèves jouent le plus possible par bulle de contact.

Pour les primaires (à partir du 8 juin) :

  • Les trois années qui n'étaient pas encore visées par la reprise des cours, à savoir les 3e, 4e et 5e, pourront retrouver leurs bancs à partir du lundi 8 juin, avec une journée-test possible le 5 juin
  • Les élèves ne doivent pas porter de masque
  • Il est recommandé aux enseignants de porter un masque si les distances de sécurité ne peuvent pas être respectées
  • rLes consignes relatives aux distances de sécuité pourront être assouplies en ce qui concerne les élèves de primaires entre eux
  • Les règles de distanciation (1,5 mètre) doivent néanmoins continuer à être d’application entre les élèves et leurs professeurs, entre les enseignants eux-mêmes et entre les enseignants et les parents d’élèves
  • Lors des récréations, les élèves doivent jouer autant que possible avec leurs camarades de classe selon le principe de "bulle de contacts"
  • Le groupe classe dans l’enseignement primaire est considéré comme une bulle de contact. Sa taille peut être supérieure à 20 élèves. A partir du moment où la bulle est constituée, tout doit être mis en œuvre pour la maintenir jusqu'à la fin de l'année scolaire.

Pour les secondaires :

  • Si les Communautés décident de permettre à plus d’élèves de revenir à l’école, cela ne peut se faire que quelques jours

  • Le port du masque est fortement recommandé pour les élèves et le personnel de l’établissement