Ibrahim Abrini, le petit frère de celui qui s'est désigné comme étant "l'homme au chapeau", a été placé sous mandat d'arrêt, ce matin, par la juge d'instruction Isabelle Panou, apprend-on de source judiciaire, confirmée par la DH auprès du porte-parole du parquet fédéral, Thierry Werts. 

Le jeune homme avait été inculpé au début du mois de mars, dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris pour participation à une organisation terroriste. Son rôle dans la cavale de son frère Mohamed avait été mis en question. Il avait été laissé libre sous conditions.

Ibrahim Abrini a été convoqué ce matin dans le bureau de la juge et mis en détention pour "non respect des conditions des mesures alternatives". Le porte-parole du parquet fédéral précise que ce placement sous mandat d'arrêt n'a pas de lien avec la série d'interpellations du week-end.

Au moment où Ibrahim Abrini a été inculpé, son grand frère était encore en cavale, disparu depuis le 13 novembre. Il a depuis été interpellé à la suite des attentats de Bruxelles. Il avait affirmé devant les enquêteurs être "l'homme au chapeau". Il est depuis inculpé pour assassinats et tentatives d'assassinats terroristes.