Eddy Merckx inaugurera dimanche à Meensel-Kiezegem le Museum44 consacré à l'histoire de la collaboration et de la résistance pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Le musée dont le Cannibale est le parrain s'intéresse particulièrement aux événements dramatiques qui se sont déroulés en 1944 dans le village natal du coureur cycliste, dans le Hageland.

Le 30 juillet 1944, le collaborateur et meneur de l'organisation paramilitaire des Brigades noires Gaston Merckx était abattu par trois inconnus. En guise de représailles, l'occupant allemand fusilla trois habitants du village et en arrêta une quinzaine d'autres. Lors d'une nouvelle opération le 11 août, une personne fut abattue alors que des dizaines d'autres étaient déportées vers le camps de concentration de Neuengamme près de Hambourg. Une septantaine d'habitants y ont ainsi perdu la vie et seuls 28 en ont réchappé.

Le nouveau musée, établi dans l'ancienne cure de Meensel où il remplace le Hagelands Vredesmuseum qui a fermé ses portes à la fin de l'année dernière, ouvrira donc exactement 75 ans après cette seconde descente. Le musée proposera notamment une visite virtuelle du camp de concentration de Neuengamme. Les visiteurs pourront également télécharger sur leur smartphone une application leur permettant de découvrir le musée de façon interactive.

Museum 44 est le fruit d'une collaboration de type public-privé entre l'asbl Meensel-Kiezegem '44, la fabrique d'église de Meensel et la commune de Tielt-Winge. Le projet a également bénéficié d'un subside européen de 95.000 euros.

Le musée est ouvert du mercredi au dimanche de 10h00 à 18h00 et uniquement sur rendez-vous les autres jours.