On l'oublierait presque, après un nouveau record de température à 36,5°C mesuré vendredi, mais le mois de juillet a été plutôt frais. Avec seulement 17,9°C à Uccle, la température moyenne a été inférieure à la normale saisonnière (18,4°C), a indiqué samedi l'Institut royal météorologique (IRM). Juillet n'a en outre comptabilisé que trois jours d'orage, au lieu de 13,3 en moyenne, rompant ainsi le précédent record établi à cinq jours datant de 1998.

Il a fallu attendre le 23 juillet pour que l'été se rappelle au bon souvenir des Belges, qui ont enfin pu profiter de 25°C. La chaleur ne s'est toutefois véritablement invitée que pour la touche finale: le 31 juillet, le mercure a atteint 36,5°C. C'est la troisième journée la plus chaude jamais observée à Uccle, loin derrière le record absolu du 25 juillet 2019 (39,7°C), note l'IRM. Avec une température moyenne de 17,9°C, il faut remonter en 2012 pour trouver un mois de juillet plus froid (17,3°C).

Tout au long du mois, les températures extrêmes mesurées dans la capitale ont varié de 9°C à 36,5°C. Juillet a ainsi compté 26 jours de printemps (températures égales ou supérieures à 20°C) contre 23,1 jours normalement, quatre jours d'été (températures égales ou supérieures à 25°C) contre 9,7 jours habituellement et un jour de chaleur (températures égales ou supérieures à 30°C), au lieu de 1,8 jour en moyenne.

Dans le reste du pays, la température la plus élevée a été mesurée le 31 juillet à Hérinnes, dans le Hainaut, à 38,2°C. La plus basse a été observée le 7 juillet à Elsenborn, en province de Liège, avec un minimum de 2,7°C.

Le mois a également été sec. À Uccle, il n'a plu que 47,4 mm (contre 73,5 mm normalement) en 17 jours (14,3 jours habituellement). La quantité journalière la plus élevée (23,7 mm) a été relevée le 1er juillet. Les quantités régionales moyennes de précipitations ont toutes été en dessous des valeurs normales (voire largement en dessous), ajoute l'IRM. Elles ont varié entre environ 20% de la normale en Lorraine belge et environ 70% de la normale au littoral et dans le Pays de Herve.

L'ensoleillement a par contre été très proche de la moyenne avec 199 heures et 2 minutes d'insolation, la normale s'établissant à 200 heures et 42 minutes.