Le cas de Michelle Martin, soupçonnée d'organisation frauduleuse d'insolvabilité, sera plaidé ce jeudi devant la chambre du conseil du tribunal de Namur.

Cette comparution à huis clos fait suite à une plainte déposée en 2012 par le père et le frère d'Eefje Lambrecks, une des victimes de son ex-mari, Marc Dutroux.

Les deux hommes accusent Michelle Martin d'avoir volontairement refusé l'héritage de sa mère en 2000 au profit de ses enfants et ce, afin d'échapper à toute saisie lors du procès Dutroux en 2004.

A la suite du dépôt des conclusions des différentes parties, la chambre a estimé que le dossier était désormais assez complet pour être plaidé.

L'enjeu de cette comparution est de savoir si le dossier comporte suffisamment d'éléments pour que l'affaire soit renvoyée devant le tribunal correctionnel. Un non-lieu pourrait également être ordonné si les faits sont considérés comme prescrits. La décision ne devrait toutefois pas être prononcée avant plusieurs semaines, selon la date à laquelle sera fixée la prochaine séance.

Michelle Martin ne devrait pas être présente. C'est son avocat, Me Stéphane Moreau, qui devrait la représenter.